Africaphonie Héritage
Africaphonie Héritage
Africaphonie Héritage
Africaphonie Héritage
Africaphonie Héritage
Africaphonie Héritage

AFRICAPHONIE HéRITAGE

LA TRANSMISSION D’UNE MéMOIRE COLLECTIVE

52mn - Documentaire

Résumé et informations

"Africaphonie Héritage" met en lumière le travail mémoriel effectué par la société civile (les artistes, les associations, les historiens, les professeurs, les institutions, les musées) pour remémorer à la population française l'histoire de l'esclavage.

Ce film documentaire a comme point de départ la 3ème journée de commémoration officielle qui s'est déroulée le 10 mai 2008 au jardin du Luxembourg à Paris. Cette même journée, la deuxième édition du Festival Africaphonie avait réuni au Cabaret Sauvage des artistes d'Outre-mer, d’Afrique, de France (Soha, Davy Sicard, Sally Nyolo, Princess Anies…) autour de ce fait historique 'la traite négrière' et comment partager cette mémoire.

Interrogés, les artistes ont reconnu d'un commun accord l'absence de transmission et surtout de considération par la République de cette sombre partie de l'histoire de France.

Certains de ces artistes n’avaient pas n'avaient pas entendu le discours du Président Nicolas Sarkozy stipulant l'entrée de cette période de l'histoire dans les manuels scolaires des élèves de primaire : "la traite des noirs et l'esclavage, ainsi que leurs abolitions, seront introduits dans les nouveaux programmes scolaires de l'école primaire dès la rentrée 2008".

Africaphonie héritage s'appuie sur ces deux principaux événements commémoratifs pour mettre en lumière le travail perpétré par la société civile, l'état, les associations, les artistes et autres acteurs depuis ce 23 mai 1998. Ainsi, trois ans avant le vote de la loi Taubira, une marche silencieuse avait réunit 40 000 descendants d'esclaves antillais, guyanais et réunionnais, venus honorer leurs aïeux à l'occasion du cent cinquantenaire de l'abolition de l’esclavage. L'histoire était en marche…

TAGS

Sur le même thème : Histoire