Ajouter à ma sélection

AU PIED DU MUR

REDONNER VIE à UNE FALAISE ABANDONNéE

25mn - Reportage

Résumé et informations

L'histoire se passe sur la côte d'albâtre. Un endroit qui avait été peint par de nombreux artistes du XIXème siècle, avant de devenir au XXème siècle la côte des décharges que l'on cache, la falaise de la honte et de la misère que la société nous incite à camoufler.

C'est Jean Jacques qui le premier a su porter un regard nouveau sur ce paysage. Là où beaucoup ne voyaient que délabrement, lui a su voir espoir et opportunité. Cet homme n'a jamais supporté la fatalité des exclus. Quand il a croisé le chemin de ces laissés pour compte de la crise industrielle, il a décidé de chercher pour eux un autre horizon, un autre avenir. Dans le milieu des années 1990, au pied de la falaise, Jean-Jacques a l'idée de transformer un ancien bunker en ferme marine.  Et c'est grâce à un élevage de turbot que tout commence à prendre forme.

Quelques années plus tard, Jean-Jacques propose de nettoyer les falaises en les débarrassant des détritus jetés là pendant des années. Il monte une association, Aquacaux, pour réhabiliter la côte d'albâtre. Aujourd'hui, elle emploie une quinzaine de personnes et propose une quarantaine de postes de travail en contrat de réinsertion. Après avoir été oubliée et ignorée, cette côte est aujourd'hui devenue un espoir et une seconde chance pour certains. Pour François tout avait bien commencé, de bonnes études, une première embauche et puis le trou. Il va s'enfermer cinq années dans sa chambre en dehors du monde.

Quant à Anouard, son histoire est comme une voie sans issue. Après une vie de petits boulots, l'avenir s'obscurcit. Manque de motivation, absence de formation, discrimination. Aujourd'hui, en attendant de trouver mieux, il nettoie chaque jour la falaise. François, Anouard et les autres ont eu ce qu’il est commun d’appeler des accidents de vie. Leur itinéraire est à l'image du relief de cette falaise fait de cassures et de failles. Aujourd'hui Aquacaux leur tend une bouée et les ramène à quai. C'est pour beaucoup leur dernière chance. Dans ce monde, les itinéraires se croisent et s'entrechoquent. Personne n'a connu la facilité et c'est pourquoi tout le monde se respecte. Ici au pied du mur, on n'a plus rien à perdre.

Programme disponible également sur 

TAGS

Sur le même thème : Société