Erich Von Stroheim & Carl Laemmle

Le cinéaste maudit et le fondateur d'Universal

Resumé :

Qui aurait pensé qu’un ancien comptable aurait permis à l’un des plus grands réalisateurs de tous les temps de mettre le pied à l’étrier ? Carl Laemmle fut le premier à croire au génie d’Erich Von Stroheim. La rencontre de ces deux immigrés autrichiens allait donner au cinéma ses heures de gloires les plus extravagantes et transformer les fondations même du cinéma américain.

Erich Von Stroheim, après avoir été acteur, désire passer derrière la caméra. Laemmle, qui a fondé les studios Universal en 1912 lui donne sa chance. "Maris aveugles", sorti en 1919, défraie la chronique par sa façon très libre d'aborder la sexualité mais est un succès. Deux ans plus tard, les deux hommes collaborent à nouveau pour "Folies de Femmes". Perfectionniste à l'extrême, Erich Von Stroheim demande des moyens énormes pour son film. C'est la dernière fois qu'ils travailleront ensemble. Le metteur en scène se considère comme maudit : ces 9 films seront tous "mutilés" par les studios.

Ce film, riche en images d'archives, permet de découvrir la relation entre l'un des plus grands cinéastes et le fondateur d'Universal.

  • Dans la même collection
  • Top des ventes