Ajouter à ma sélection

LE MéTIS DE LA RéPUBLIQUE

LE DESTIN INCROYABLE ET TRAGIQUE DU PREMIER MAIRE NOIR DE L'HEXAGONE

52mn - Portrait
   

Résumé et informations

" Le Métis de la République "revient sur le parcours exemplaire, fascinant et tragique de Raphaël Elizé. Né au Lamentin en Martinique en 1891, il a été élu maire de la commune de Sablé-sur-Sarthe en 1929, à une époque où des courants politiques racistes et ségrégationnistes persistaient. Ce destin peu connu est raconté par Philippe Torreton.

Métis, arrière-petit-fils d'esclaves martiniquais, Raphaël Elizé arrive en métropole en 1919 et s'installe comme vétérinaire à Sablé-sur-Sarthe. Très vite, cet érudit mélomane socialiste est estimé des nombreux éleveurs de la région et gagne leur confiance. En 1929, il est élu maire. Au cours de ses mandats, car il sera réélu en 1935, il ouvre notamment une école, une maternité, une maison du peuple, et fait construire la première piscine de l'ouest de la France.

Au moment de la déclaration de la Seconde guerre mondiale, il est mobilisé en 1939 et revient un an plus tard lors de la capitulation de la France. C'est à ce moment que sa vie bascule et que sa carrière d'homme politique se brise. En raison de sa couleur de peau, il est destitué par les Allemands qui occupent la France. En 1943, Raphaël Elizé rejoint la Résistance, est arrêté puis déporté au camp de Buchenwald. Il meurt en février 1945 sous les bombes des avions alliés venus libérer le camp.

Programme disponible également sur 

TAGS

Sur le même thème : Histoire