Ajouter à ma sélection

MADE IN FANTE

PORTRAIT DE DAN FANTE, éCRIVAIN HANTé PAR SON PèRE

52mn - Portrait
   

Résumé et informations

Pas facile d'être le fils d'un grand écrivain. Surtout lorsqu'il s'agit de John Fante, coléreux, coureur et alcoolique. Dan Fante a longtemps vécu dans l'ombre de ce père mythique. Il raconte sa vie d'errance à New York, loin du Los Angeles de son enfance, faite de petits boulots et surtout d'alcool et de drogue. Car Dan Fante a poussé le mimétisme jusqu'à sombrer, comme son célèbre géniteur, dans l'enfer de la bouteille.

Mais arrivé à la quarantaine, il parvient à réaliser le rêve qu'il a longtemps caressé : écrire. Il publie son premier roman, "En crachant du haut des buildings", dans lequel il met en scène son double, Bruno Dante. D'autres suivront, sous influence assumée de Charles Bukowski… et de John Fante.

"Après, j'ai relu. Plusieurs fois. Pas mal ce poème. J'ai repensé à Jonathan Dante. C'était pour lui que j'avais écrit ça. Je me suis permis d'en écrire d'autres et que tous seraient pour lui" écrit-il dans un autre de ses livres "Les anges n'ont rien dans les poches".

Dans ce documentaire, périple entre l'Italie et Los Angeles avec un passage par le désert californien, Dan Fante confie sa difficile émancipation de la figure paternelle. Aujourd'hui quinquagénaire, il raconte qu'il rêve encore très souvent de lui. Les réunions de famille montrent elles aussi que le fantôme de John hante encore tous les Fante.

Programme disponible également sur 

TAGS

Sur le même thème : Arts