Ajouter à ma sélection

MéDITERRANéE, UNE SOUPE DE PLASTIQUE

UNE MER TRANSFORMéE EN DéCHARGE

32mn - Reportage
   

Résumé et informations

Les déchets plastiques furent longtemps considérés comme une simple nuisance pour les touristes. Cette perception est en pleine évolution. De nombreux chercheurs sont dorénavant convaincus que le plastique en mer est devenu une pollution majeure, préoccupante pour les espèces animales mais peut-être aussi pour l'être humain : ce plastique pourrait-il contaminer la chaîne alimentaire et donc notre assiette ?  

Les macro-déchets menacent déjà la vie des tortues. Mais une autre forme de plastique, quasi-invisible, pourrait également devenir un danger pour toute la Méditerranée. Si tous les océans et les mers sont concernés, la situation en Méditerranée est d'autant plus inquiétante qu'il s'agit d'une mer fermée et que ces eaux ne se renouvellent entièrement qu'au bout d'un siècle.

A cela, s'ajoute une pression humaine très forte sur le bassin méditerranéen. 145 millions d'habitants vivent sur son pourtour. Entre les pays du nord et ceux du sud, les situations sont très contrastées.

Au Liban, un dépotoir de déchets ménagers se déverse directement dans la mer. L'économie de la pêche est totalement sinistrée. Pour ramener quelques poissons, les pêcheurs mettent leur vie en danger. Comment une telle catastrophe écologique a-t-elle pu se produire ?

Pourtant la Méditerranée est une mer à protéger en priorité, car elle dispose d’un patrimoine exceptionnel. Elle représente moins d'1% des volumes d'eau de mer de la planète mais abrite 8% des espèces maritimes mondiales.

Scientifiques, simples citoyens, pêcheurs tirent aujourd'hui la sonnette d'alarme sur cette pollution au plastique de plus en plus inquiétante. Enquête sur cette pollution émergente à Marseille, sur la Côte d’Azur, en Corse, en Italie et au Liban.

Programme disponible également sur 

TAGS

Sur le même thème : Nature