Ajouter à ma sélection

MéMOIRE VIVANTE : BRONISLAW GEREMEK - 2/4

LE JUSTE DE VARSOVIE

1h01mn - Interview

Résumé et informations

Les plus grands témoins de notre époque contemporaine se racontent au travers du XXème siècle et nous racontent au travers de leur vie les grands événements qui ont émaillé la vie de la France, de l'Europe et du Monde. Des témoignages pour la mémoire et la postérité.

Ce portrait de Bronislaw Geremek retrace le parcours de cet historien et eurodéputé polonais qui fut le fondateur avec Lech Walesa du syndicat Solidarité.

Né le 6 mars 1932, Bronislaw Geremek grandit dans le ghetto de Varsovie. Fils de rabbin, il parvient à s'échapper en 1943 avec sa mère, tandis que son père meurt à Auschwitz. De retour à Varsovie, il étudie l'histoire et se spécialise dans celle du Moyen Âge.

En 1950, il adhère au Parti communiste polonais qu’il quittera dix-huit ans plus tard, après une purge antisémite conduite par les dirigeants du Parti, et après l'écrasement du Printemps de Prague par l'Armée rouge. Il se rapproche alors des mouvements de défense des ouvriers.

Bronislaw Geremek a joué un rôle essentiel dans la fin du communisme en Pologne. Dès les années 70, il milita avec un groupe d'intellectuels pour une opposition non violente puis, avec Solidarité, il devint l'un des principaux artisans de la transition démocratique dans son pays.

Bronislaw Geremek fut ministre des Affaires étrangères de 1997 à 2000 et engagea la Pologne vers l'adhésion à l'Union européenne. Médiévaliste de grand renom, il enseigna au Collège de France. Il meurt dans un accident dans la route, le 13 juillet 2008, dans sa 76eme année.

Partie II : L'intellectuel engagé

-          Du parti à l'Université Volante,

-          Le rendez-vous de Gdansk,

-          Le temps de la loi martiale,

-          La table ronde de 1989.

Programme disponible également sur 

TAGS

Dans la même série

Sur le même thème : Histoire