Ajouter à ma sélection

NIETZSCHE, MIRACLE FRANçAIS

UN ENTRETIEN AVEC PHILIPPE SOLLERS

52mn - Portrait

Résumé et informations

Philippe Sollers repense Frédéric Nietzsche comme l'héritier et le continuateur des Lumières, qui apparaît ainsi comme le plus français des écrivains allemands.

"La dernière noblesse politique de l’Europe, celle du XVIIème et du XVIIIème siècles français s’écroule sous la poussée des instincts populaires du ressentiment - jamais sur terre on n’avait connu allégresse plus grande, d’enthousiasme plus tapageur... avec une magnificence jusqu’alors inconnue, l’idéal antique lui-même se présenta en chair et en os au regard de la conscience de l’humanité..."

Frédéric Nietzsche, La généalogie de la morale (1887)

"Je n’aurais quant à moi pu écrire Paradis, Femmes, Portrait du Joueur, Le Coeur absolu, Les Folies françaises, Le Lys d'Or, La Fête à Venise, Le Secret, si je n'avais senti en permanence planer près de moi la main dégagée, active, cruelle et indulgente de Nietzsche. Permission de négliger la propagande nihiliste et sa culpabilisation maniaque, de même que la mauvaise humeur déclenchée par celui qui s’obstine à suivre son bon plaisir..."

Philippe Sollers, La Guerre du Goût (1994)

"Nietzsche qui voit en Voltaire son seul prédécesseur, lui dédie Humain trop Humain en 1878. Début du XXIème siècle, Philippe Sollers repense Frédéric Nietzsche comme l’héritier et le continuateur des Lumières, qui apparaît ainsi comme le plus français des écrivains allemands.
De Nietzsche à Sollers, à l’évidence, il n’y a qu’un pas vers la reconnaissance du XVIIIème siècle comme miracle français.
Janvier 2006, sortie d’
Une vie divine. »

J-H Larché

Programme disponible également sur 

TAGS

Sur le même thème : Arts