Ajouter à ma sélection

PEUR SUR LA BAIE

FORT RISQUE DE SUBMERSION

26mn - Documentaire
   

Résumé et informations

Le fond de la baie entre Cancale et le Mont-Saint-Michel forme un petit pays à part où l'on vit tranquille entre agriculture, élevage de moules et tourisme. C'est un vaste polder protégé depuis des siècles par la digue de la Duchesse Anne. Mais en 2010, il y eut la tempête Xynthia avec ses inondations catastrophiques et le drame de La Faute-sur-Mer. Aussi, pour ne pas revivre ce genre de drame, les ministères inquiets se sont lancés dans un vaste audit des côtes de France. Et ici, au pied du Mont Saint Michel, on a découvert qu'il existerait  "un risque de submersion de tout le marais".

Du coup, des fonctionnaires de diverses administrations ont débarqué dans le marais avec toute une série de mesures préventives : renforcement des digues, arrêts de programmes immobiliers, déplacement des campings, etc. Un emballement qui divise la population qui ne comprend pas bien ce déferlement "sécuritaire" auquel personne, ici, ne s'attendait.

D'un côté, ceux qui ne croient pas au danger et qui ne n’acceptent pas toutes ces restrictions sur leur mode de vie. De l'autre, ceux qui s'inquiètent de la montée des eaux, conséquence du réchauffement climatique. Chaque grande marée, chaque tempête est auscultée et ravive un peu plus les oppositions. Au milieu de ce conflit, les scientifiques et les représentants de l'Etat tentent de faire comprendre pourquoi il devient nécessaire de prendre des précautions, au cas où…

Le risque de submersion de la Baie du Mont Saint Michel n'est sans doute pas pour aujourd’hui. Même en cas d'événements exceptionnels, les conséquences ne seraient certainement pas aussi graves qu'en Charentes. Néanmoins, il est indéniable que le réchauffement climatique en cours entraîne inexorablement une augmentation du niveau de la mer, plus de 60 centimètres en un siècle.

Dans ce documentaire, Michel Ogier nous rappelle qu'il connait bien cette région puisqu'il y a passé son enfance. Son propos n'est pas de savoir qui a tort ou raison mais d'essayer de comprendre comment fonctionne un événement imprévu et ce qu'il déclenche dans une société inquiète qui n'a plus une foi inconditionnelle dans l'avenir. Ce risque hypothétique dont on ne ressent aucun signe avant-coureur est autant symbolique que réel. C'est un peu la réduction, à l'échelle locale, de la situation actuelle de chacun d'entre nous face aux enjeux environnementaux.

Nous devrions sans doute prendre des mesures pour faire face aux modifications que nous imposera le changement climatique mais tant qu’aucun effet manifeste n’apparaît, nous n’anticipons rien. Comme si les catastrophes se déroulaient toujours ailleurs.

Programme disponible également sur 

TAGS

Sur le même thème : Nature