Roumanie : une fac de rattrapage ?
Roumanie : une fac de rattrapage ?
Roumanie : une fac de rattrapage ?
Roumanie : une fac de rattrapage ?
Roumanie : une fac de rattrapage ?
Roumanie : une fac de rattrapage ?

ROUMANIE : UNE FAC DE RATTRAPAGE ?

QUAND L'EUROPE CHANGE LA DONNE DES éTUDIANTS EN MéDECINE

22mn - Reportage

 Une excellente enquête.

Résumé et informations

En mars 2009, la faculté de Cluj, en Roumanie, s'apprêtait à recevoir un millier de dossiers d'inscriptions d'étudiants français en médecine. Moyennant 5000 euros, ils peuvent commencer, sans concours, leur première année avec l'assurance de passer en deuxième année.

Une aubaine pour ces étudiants, qui pour la plupart, se sont cassés les dents sur le concours français, très sélectif, deux ans de suite. Ils ont trouvé le filon roumain, et pendant six ans, au milieu d'autres étudiants francophones venus du Maghreb, et anglophones, en provenance d'Europe du Nord, ils vont apprendre la médecine roumaine, qui délivre depuis l'entrée de Bucarest dans la communauté européenne en 2007, un diplôme valable dans tout l'espace communautaire. Curieusement, ces étudiants étrangers suivent une formation allégée, moins contraignante que celle dispensée aux étudiants roumains.

La Roumanie a-t-elle inventé un business du diplôme européen ? Qui sont ces étudiants qui contournent la faculté de médecine française ? Comment vivent-ils, et surtout, que vaudront ces futurs médecins français qui avaient échoués dans leur conquête du Caducée au Pays de Pasteur ?

TAGS

Sur le même thème : Société