Ajouter à ma sélection

ZAMBIE. A QUI PROFITE LE CUIVRE ?

LE PILLAGE COMPLICE DE GLENCORE

53mn - Documentaire
   

 Afrique, pauvreté, pollution, comptes dissimulés... Enquête.

Résumé et informations

En Afrique australe, la Zambie possède l'une des plus importantes réserves de cuivre au monde. Un métal très stratégique dont le prix n'a jamais été aussi élevé. Mais la Zambie ne perçoit presque rien des exportations. Les circuits de vente du cuivre sont opaques. Le secteur minier a été privatisé depuis plus de dix ans, avec les programmes d'ajustements structurels préconisés par le FMI et la Banque Mondiale en Afrique. Le plus puissant négociant de matières premières au monde, Glencore, exploite la deuxième mine du pays. La multinationale suisse y a développé une technique d’extraction extrêmement dangereuse, mais très rentable... avec des fonds européens pour l'aide au développement.

Un groupe d'habitants a choisi de se battre : ils veulent porter plainte contre Glencore et mettre fin à la pollution qui ravage leur ville. Ils ont créé Green and Justice pour organiser leur résistance. Savior Mwambwa, un économiste zambien, et une activiste française vont les aider à réunir les preuves pour permettre l'ouverture d'un procès. Ils vont aussi découvrir pourquoi la filiale de Glencore ne paie aucun impôt sur ses bénéfices en Zambie. Sur fond d'enquête, de l'Afrique à la Suisse, en passant par le Luxembourg, le film permet de comprendre un processus de pillage des matières premières et les conséquences des privatisations massives dans un pays du Sud.

Ce film a reçu le "Prix Albert Londres audiovisuel 2012.

"Grâce au travail de deux jeunes et talentueuses réalisatrices (...), il y a moyen de s'informer très facilement sur les arrière-cours peu ragoûtantes de cette multinationale basée dans un très accueillant paradis fiscal (...). Le film d'Alice Odiot et Audrey Gallet a l'immense mérite de décortiquer très clairement tous les rouages de cette exploitation et ses conséquences économiques, sociales et environnementales. Il nous rappelle aussi la nécessité de ne pas subir sans réagir, et de ne jamais céder à la résignation." Télérama.

"Pour leur premier documentaire (...), les réalisatrices Alice Odiot et Audrey Gallet ont réussi un coup de maître." Le Monde.

"Une enquête au cœur d'un scandale sidérant." L'Express.

Programme disponible également sur 

TAGS

Sur le même thème : Nature